MOBICOOP, Le covoiturage libre !

Mobicoop est un site de covoiturage alternatif. Il se veut sans commission, libre et coopératif pour correspondre à ses valeurs solidaires et écologiques. Basée à Nancy, Mobicoop est une coopérative où tout le monde peut prendre par à la vie de l’entreprise. Mobicoop sera présent au stand covoiturage du Cabaret Vert pour permettre à chacun de rentrer chez soi dans les meilleures conditions qui soient !
Marion Deton, chargé de communication chez Mobicoop, répond à 5 questions pour présenter la plateforme et parler du covoiturage.

Une plateforme coopérative pour le covoiturage, qu’est-ce que c’est ?
Une plateforme coopérative de covoiturage est un site où la gouvernance est partagée, où chacun peut s’impliquer dans la vie de la coopérative. Ainsi, un.e utilisateur.rice peut prendre une part sociale pour participer aux décisions, aux évolutions de la plateforme et garantir que le covoiturage reste un bien commun.

Pour Mobicoop, le covoiturage est un bien commun. Peux-tu développer cette approche ?
Le covoiturage est une sorte d’autostop organisé, où des personnes se rendent service. Nous souhaitons que cela reste tel quel, nous croyons à la solidarité et donc nous ne mettons pas de commission sur les trajets covoiturés. Il est important pour nous que le paiement revienne seulement au conducteur ou à la conductrice pour partager les frais et que tout le monde puisse se déplacer facilement.

Vous soutenez l’appel de Nous voulons des Coquelicots contre les pesticides dans l’agriculture. Vous sentez-vous proche d’autres mouvements et initiatives éco responsables ?
Oui, nous avons également rejoint le mouvement de Bleu, Blanc, Zèbre: 1 an pour le climat, « Ça commence par moi » où chacun.e peut contribuer à son échelle à changer les choses et le mouvement Alternatiba. En général, nous sommes partenaires avec d’autres coopératives éco- responsables comme la banque La Nef, Enercoop fournisseur d’électricité verte ou les supermarché Biocoop.

1 kilomètre sur 2 parcourus en voiture est lié au travail en France. Est- ce que l’avenir du covoiturage ne se situerait pas dans le milieu professionnel ?
Oui, ce sont les trajets domicile-travail, dit quotidiens, qui polluent le plus et qui engendrent le plus de bouchons. Tous les jours, 80% des voitures transportent seulement le conducteur ou la conductrice, y’a de la marge et s’il y avait seulement 8% de voitures en moins sur les routes il n’y aurait plus de bouchons. Après il n’est pas facile de laisser sa voiture tous les jours pour partager celle d’un.e autre, nous avons tous des contraintes. Mais on peut commencer par covoiturer une à deux fois par semaine, on n’est pas obligé de covoiturer tous les jours. Il ne faut pas oublier que le covoiturage domicile-travail c’est économique, écologique et ça réduit le stresse tout en permettant de rencontrer des personnes !

Mobicoop sera présent au Cabaret Vert sur le stand covoiturage. Comment vois-tu l’évolution des comportements sur les grands festivals où l’on sait que les transports représentent au moins 70% des émissions de gaz à effet de serre ?
Ça commence par le partage des places dans les voitures ! En plus, covoiturage et festival sont souvent synonyme de convivialité et de rencontre, donc c’est le moment de tenter l’expérience et de faire un geste pour la planète. Mobicoop propose la création d’événement pour gérer les covoiturages, Le Cabaret Vert en a donc profité pour faciliter le transport de ses festivaliers, qu’est-ce qu’on attend ?

>>> MOI AUSSI, JE VIENS AU CABARET VERT EN COVOITURAGE<<<