CAP SUR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

Cette année, le festival se lance dans les énergies renouvelables dans le cadre des engagements de l’association FLaP pour un Cabaret Vert Durable & Solidaire.
Afin de maîtriser sa consommation énergétique et de minimiser son impact environnemental, 100% des compteurs provisoires du festival seront  désormais alimentés en énergie par Enercoop.
Objectif 2025 pour le Cabaret Vert : arriver à 50% d’énergie en provenance de sources d’énergies renouvelables. Sobriété, efficacité et durabilité sont désormais les maîtres mots de la politique énergétique du Cabaret Vert.
Julie Bénégui, chargée des relations presse et de l’événementiel depuis 3 ans pour Enercoop nous éclaire sur les enjeux de ce pari ambitieux et nous présente ce fournisseur en énergie verte qui a vu sa première coopérative naître en 2009 …..dans les Ardennes !

5 QUESTIONS À ENERCOOP
JULIE BÉNÉGUI, CHARGÉE DES RELATIONS PRESSE POUR ENERCOOP RÉPOND À NOS QUESTIONS
Peux-tu nous résumer l’aventure d’Enercoop ?

Enercoop est un fournisseur d’électricité 100 % renouvelable et coopérative, ayant une logique de circuit court, reconnu comme « vraiment vert » par Greenpeace. Depuis sa création en 2005 par Greenpeace, Biocoop, la Nef et d’autres structures militantes, Enercoop a pour mission de promouvoir et développer les énergies renouvelables, d’inciter à la maîtrise de la consommation d’énergie et de favoriser l’appropriation citoyenne de la question énergétique.  Composé de 11 coopératives, le réseau Enercoop a pour objectif de s’approvisionner, directement et exclusivement, auprès de producteurs d’énergies renouvelables et développe des outils de maîtrise de la demande d’électricité.

En avril 2019, avec plus de 76 000 clients, dont 40 000 sociétaires, 240 producteurs et 180 salariés, le réseau des coopératives Enercoop actionne actuellement un changement d’échelle, pour construire, par tous et pour tous, un nouveau paysage énergétique.
Pour découvrir ce qu’il se cache derrière la prise Enercoop, c’est par ici.

Enercoop est une coopérative d’intérêt collectif, c’est-à-dire ?

Dès l’origine, Enercoop a fait le choix de la forme juridique la plus appropriée à ses valeurs. De forme privée et d’intérêt public, le statut SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) s’inscrit dans le courant de l’économie sociale et solidaire, système économique qui place l’homme, et non le capital, au cœur du projet. Avec les coopératives, nous souhaitons créer un nouveau modèle de gouvernance sur la question de l’approvisionnement à l’énergie, un modèle qui soit transparent, démocratique et ouvert à tous.

Un fournisseur d’électricité coopératif, ça signifie :
1 personne = 1 voix ;
Producteurs, consommateurs, salariés, partenaires, porteurs de projet et collectivités locales, chaque collège est représenté au conseil d’administration par un ou plusieurs administrateurs;
Un réinvestissement de plus de la moitié des bénéfices dans le projet de la coopérative Enercoop, en particulier dans de nouveaux moyens de production renouvelables et citoyens ;
Des décisions décentralisées qui donnent plus de prérogatives aux coopératives régionales pour un développement local et durable.

Quelles sont les actions que vous développez dans les ardennes ?

La plus ancienne coopérative locale du réseau Enercoop est née ici, entre Attigny et Charleville, il y a dix ans, du double projet d’œuvrer pour la maîtrise de l’énergie en créant un bureau d’étude et de mener à bien un projet éolien citoyen près de Poix-Terron : « Les Ailes des Crêtes » dont une des 3 éoliennes appartient à 400 enfants.
Aujourd’hui, Enercoop Ardennes-Champagne mène des audits énergétiques de bâtiments d’Ardenne-Métropole, participe au programme « Habiter Mieux en Ardennes » qui vise à isoler les maisons ardennaises pour résorber la précarité énergétique, et poursuit sa mission de relocalisation de la production et de réappropriation citoyenne de l’énergie en fournissant de la plaquette forestière locale pour les chaudière bois automatiques, et avec de nombreux projets de production d’électricité renouvelable dans la Région.

De plus en plus de fournisseurs d’énergie se positionnent sur les énergies renouvelables. Quels conseils donnerais-tu à une personne pour se retrouver dans cette jungle ?

Le choix de son fournisseur d’électricité n’a rien de très glamour. Le monde de l’énergie est assez complexe, l’électricité n’est pas un bien tangible, et quand il s’agit de démarches administratives on a bien souvent envie de procrastiner.
Pourtant depuis que je suis chez Enercoop, je n’ai jamais été aussi heureuse de payer ma facture d’électricité ! Je vais vous expliquer pourquoi :
– Parce que je sais qu’elle permet de rémunérer des producteurs d’énergie renouvelable français dont certains sont des collectifs de citoyens qui auraient, par exemple, investi dans la création d’un parc solaire dans leur village.
– Parce qu’Enercoop encourage ses clients à consommer moins. En effet, produire de l’électricité renouvelable n’est pas le seul levier pour agir en faveur de la transition énergétique : l’enjeu est aussi de réduire de manière notable notre consommation d’énergie car l’énergie la plus propre et la moins chère est celle que nous ne consommons pas !
– Enfin, parce que le réseau de coopératives a pour but de mettre en relation producteurs et consommateurs dans une démarche de circuit court. Il permet aussi à chaque personne de devenir sociétaire et ainsi d’avoir une voix sur la gestion globale de l’électricité qu’elle consomme et sur le projet Enercoop.

Pour comprendre en quoi Enercoop est différent des autres fournisseurs d’électricité, je vous invite à écouter Grégory dans cette courte vidéo.

Enercoop devient le fournisseur en énergie renouvelable du Cabaret Vert. Que représente ce partenariat pour vous ?

Il faut bien se faire à l’idée : produire un concert, ça pollue. Jouer de la musique, amplifier les sons, mettre en lumière(s) les artistes sur scène : l’activité d’un festival est énergivore ! Savoir que le Cabaret Vert fait en sorte que l’électricité utilisée pour nous faire danser possède la plus faible empreinte climatique possible est une très bonne nouvelle pour la transition écologique et le monde de la musique !

Enercoop est fier d’alimenter en électricité 100 % renouvelable le Cabaret Vert, un festival vraiment vert, engagé ET branché, un festival à notre image !
Le choix du Cabaret Vert fait écho à un mouvement plus profond. Vous pouvez d’ores et déjà vibrer au son de cette belle énergie 100% renouvelable coopérative dans plusieurs villes de France : à l’Aéronef (Lille) , au Trabendo et au Hasard Ludique (Paris), au Darwin éco-système (Bordeaux), au Tétris (Le Havre) et dans les autres salles « powered by » Enercoop !

Alors pour que le son que vous écoutez, en festival comme au quotidien, soit réellement le son de la transition, faire en sorte que la nature soit la première supportrice de vos choix musicaux, c’est déjà un excellent début. Soyons ambitieux, choisissons l’électricité la plus humaine et locale !

Plus d’informations.
Crédits photos reportage producteurs Enercoop 2018 © OMC – Matthieu Zoppis