Jeronaton

VEN 23, SAM 24, DIM 25
Dessinateur

Jean Albert Lucien TORTON naît à Ghlin (Belgique) le 4 septembre 1942. Dès son plus jeune âge, il consacre tout son temps au dessin (y compris les heures de cours !) mais aussi à la lecture de BDs comme « Tintin » et « Spirou ».
Ses parents l’inscrivent très tôt dans une école de dessin à St Luc. Après avoir appris l’essentiel du dessin dans son école, il décide de la quitter et d’aller montrer ses dessins à Hergé. Les créations de Jean plaisent à Hergé qui lui propose de travailler dans son atelier. Ce dernier s’oriente ensuite vers la BD de Presse quotidienne pour le journal « Le soir », crée des BDs verticales sur différents sujets, puis se tourne vers le dessin animé et entre au studio Belvision. C’est alors qu’il rencontre Claude LAMBERT et devient décorateur de dessin animé. Il dessine,
entre autres, les décors d' »Astérix et Cléopâtre » et « Le temple du soleil ». Il sera un des premiers à faire de la BD peinte avec « Champakou », « L’œuf du monde », « Les Amazones », etc. créées pour le périodique « Métal hurlant ».
C’est à cette époque qu’il va être connu sous le pseudonyme de Jéronaton qu’il crée lui-même, mettant les lettres de son nom dans un autre ordre afin d’obtenir un nom à consonance maya et égyptienne. Il travaille aussi pour Magic Strip et Glénat pour lesquels il fait les albums « Le grand passage » (1982) et « Théodora » (1989), puis pour Bédéscope avec « L’éternel voyage » (1985). Auparavant (en 1979). Casterman contacte Jean et lui propose de faire les voyages d’Alix chez les indiens précolombiens, puis travaille sur le même théme aux éditions du Long Bec.