ABOUT

FREERIDE MUSIC, FREERIDE EN ARDENNE

Mais pourquoi ont-ils mis un skieur sur l’affiche du Cabaret Vert ?
Et bien… pourquoi pas !
Cette année, dans les Ardennes, on bouleverse les codes, on joue sur l’imaginaire, l’absurde, le décalé et la bonne blague. Car c’est bien connu, ce qui est important au Cabaret Vert, c’est le planté du bâton.

L’ARDENNE, ÇA VOUS GAGNE !
Ok, le coin n’est pas réputé pour le dénivelé de ses pistes mais ne parle-t-on pas du « massif » des Ardennes ? Et ce massif ne serait-il pas le plus ancien d’Europe ? Le daron en quelque sorte ? Un peu comme si on se retrouvait tous en moonboots place Ducale, à se demander par quelle piste on va commencer la journée… Imaginez.

En attendant, érosion ou pas, les Ardennes ont (en toute modestie) une station de ski (de fond). C’est donc au Cabaret Vert, dans cette charmante station située à 146 m d’altitude que nous vous convions en cette fin du mois d’août. Une destination qui n’a pas fini de vous surprendre. Car oui, dans les Ardennes tout est possible. Le ski (peut-être) mais aussi et surtout la découverte de plus de 50 artistes internationaux. Le tout dans une ambiance sans égal.

A WAY OF LIFE.
Cool, libre, en godille ou en chasse-neige. Comme Wayne Wong, le skieur de notre photo, qu’on a retrouvé 40 ans après. Et qui nous a glissé qu’à l’époque, il serait venu au Cabaret Vert sans hésitation, au moins pour manger une croûte. Calé sur ses ski Rossignol ST Compétition 200 et ses lunettes Look, il est le plus heureux au dessus de la montage. Il va où il veut. Il peut choisir entre une session hors piste sur le versant nord et un boulevard damé à souhait sur le versant nord. Comme le public du Cabaret qui opte pour une bonne bière au Bateau Ivre ou un live au flambeau sur la scène Zanzibar. Libre le mec. Stylé. Il part pour un trip dans la puff comme on vient au festival : déterminé à se faire plaisir. L’univers de la montagne, le ski des années 70′ incarne cette contre culture. La nature, l’horizon, un certain hédonisme, l’adrénaline, les grands espaces, le lâcher-prise, la performance le sourire aux lèvres… la liberté avant tout autre chose. Et c’est certainement pour cela que cet univers nous a conquis. Car oui, au Cabaret Vert, on se sent libre comme un rider qui dévalerait la pente le vent dans les cheveux.

LE FESTIVAL FREESTYLE.
Un bonnet vissé sur la tête, prends ton Degrés 7, tes guêtres, sors des sentiers battus, répète tes plus belles figures de danse et viens glisser sur le domaine du festival ! Respire le bon air des Ardennes en mode freestyle. La saison s’ouvre le 23 août. Le forfait est moins cher qu’un hiver dans les Alpes et les pisteurs nous ont mitonné un programme aux petits oignons. 360° degrés de fraîcheur, de son, de fête et de partage. Piste verte ou piste noire, y’en aura pour tout le monde.

TOUT SCHUSS, CABARET ATTITUDE.
Le Cabaret Vert c’est encore et toujours ce second degré qui habite nos équipes. L’envie d’en découdre avec la morosité ambiante. Le désir de partager l’accueil et la joie de vivre des Ardennais. On ne se refait pas.
Vous n’êtes pas bien là ? Dans la poudreuse des Ardennes, à la fraîche ? Et on skiera quand on aura envie de skier.